Collège de la Salle Montpellier

Ensemble et par association, l’éducation est notre passion

Présentation
En Pratique
Historique
Pastorale
Téléchargements

  • L'Ensemble Scolaire est un établissement privé lasallien sous contrat d'association qui accueille 890 élèves.

    Sa tradition s’inscrit dans la fidélité au Projet Educatif de Saint Jean-Baptiste de la Salle, fondateur des Frères des Ecoles Chrétiennes qui ont créé l’établissement en 1742.

    Situé en centre ville de Montpellier, l'établissement est facile d'accès.

    Les points forts :

    • Un ensemble scolaire à taille humaine et d’un très bon niveau scolaire.
    • Un établissement ouvert de 7h45 à 17h, avec une étude du soir jusqu'à 18h.
    • Le collège propose à ses élèves des cours de 1h30 au lieu d'1h.
    • Une équipe éducative à l’écoute de chaque élève.
    • Un accompagnement sur le chemin de la foi pour ceux qui le souhaitent.
    • Une invitation à l’excellence pour que chaque élève donne le meilleur de lui-même.
    • L’acquisition d’un savoir par un apprentissage rigoureux.
    • Une collaboration étroite avec les parents et l’association des parents d’élèves (APEL).
    • Un partenariat avec les lycées de l’Enseignement Catholique de Montpellier pour préparer une poursuite d’étude sur les lycées Nevers, La Merci et St Joseph Pierre Rouge ainsi que dans les autres lycées.
  • Le collège ouvre ses portes à 7h45

    Les cours ont lieu les lundis, mardis, mercredis matin, jeudis et vendredis.

    Horaires des cours :

    • 8h05 > 9h00
    • 9h00 > 10h25
    • Récréation du matin : 10h25 > 10h40
    • 10h40 > 12h05
    • Pause de midi : 12h05 > 13h30 ou 13h55
    • 13h30 ou 13h55 > 15h20
    • Récréation de l’après-midi : 15h20 > 15h35
    • 15h35 > 17h00
    • Possibilité d’étude le soir : 17h00 > 18h00

    Le collège propose à ses élèves des cours de 1h30 au lieu d'1h.

    Pour tous les élèves de 6°

    • Accompagnement personnalisé (perfectionnement ou renforcement) dans chaque discipline.
    • Initiation à l’Espagnol à raison d’1,30 h par semaine en complément des 4h d’anglais (classe bilangue).

    Pour tous les élèves de 5°

    • Accompagnement personnalisé (perfectionnement ou renforcement) dans chaque discipline.
    • Chaque élève pratique 2 langues vivantes étrangères dès la 5° (LV1 anglais / LV2 espagnol).
    • L’enseignement du latin est dispensé à tous les jeunes de 5° ; ils pourront ainsi en fin d’année faire le choix de poursuivre ou pas l’enseignement des langues anciennes en 4° et 3°.

    Pour tous les élèves de 4°

    • Accompagnement personnalisé (perfectionnement ou renforcement) dans chaque discipline.
    • Enseignement de l’anglais, 2h supplémentaires (section euro) sont proposées aux élèves (sélection en début d’année).

    Pour tous les élèves de 3°

    • Accompagnement personnalisé (perfectionnement ou renforcement) dans chaque discipline.
    • Enseignement de l’anglais, 2h supplémentaires (section euro) sont proposées aux élèves (sélection en début d’année).

    Une classe à horaire aménagé pour les grands sportifs (gymnastique, hockey sur glace, tennis de table). Une convention de partenariat lie l’établissement avec les clubs sportifs.

    Les ateliers

    Les ateliers se déroulent sur le temps méridien.

    • Atelier architectural
    • Astronomie
    • Calligraphie chinoise
    • Chorale
    • Marque-pages
    • Mosaïque
    • Théâtre

    EPS et association sportive au collège

    • Le sport au collège : Cycles Kayak de la 5ème à la 3ème
    • Association sportive : Handball, tennis de table, natation

    "Ce que j'aime au collège" par les élèves de 6èmeC

    • J’aime l’accueil le matin car cela donne du courage.
    • J’aime la gentillesse et l’amabilité des professeurs et des responsables de vie scolaire.
    • J’aime les activités sur le temps de midi car on peut s’amuser.
    • J’aime le CDI car on peut y lire en silence.
    • J’aime la cour car elle est grande.
    • J’aime les cours de chinois qui permettent de découvrir une nouvelle langue.
    • J’aime le tableau numérique.
    • J’aime les cours d’une heure et demie.
    • J’aime le cahier de texte numérique qui permet de ne pas oublier nos devoirs.
  • Biographie de Jean Baptiste de La Salle

    • 30 avril 1651, à Reims : naissance de Jean-Baptiste de La Salle
    • 1678 : ordination sacerdotale
    • 1679 : rencontre avec Adrien Nyel, Jean-Baptiste de La Salle l’aide à développer des écoles gratuites de garçons
    • 1686 : il s’engage à vivre avec les maîtres de ses écoles
    • 1691 : avec 2 autres frères Jean-Baptiste de La Salle prononce le voeu d’établir l’Institut des Frères des Ecoles Chrétiennes
    • 1717 : fin de la direction de l’institut des frères par Jean-Baptiste de La Salle
    • 7 avril 1719 : décès de Jean Baptiste de La Salle
    • 24 mai 1900 : canonisation
    • 15 mai 1950 : proclamation de patron des Éducateurs Chrétiens

    L’arrivée des Frères (1743-1793)

    Les Frères viennent à Montpellier grâce à l’initiative de l’Evêque de Montpellier, Mgr de Charancy dans les années 1742-1743. Rapidement la Communauté de Montpellier s’agrandit et en vient à acheter des bâtiments afin de répondre à la forte demande de la population locale. Les années 1764-1767 furent celles où la Communauté put s’agrandir afin d’instruire et d’enseigner la foi chrétienne.

    Mais la Révolution Française jugea que l’influence de la religion catholique devait être modifiée afin que la population s’intéresse désormais au sort de la nation. L’Assemblée Nationale décida de quantifier les revenus et les valeurs mobilières dont disposaient les différentes congrégations religieuses dès 1790.

    Fin mai de l’année 1793 le local de la Communauté fut vendu et les Frères contraints de quitter la ville de Montpellier.

    Le retour des Frères (1793-1854)

    Encore une fois l’Evêque de Montpellier joua un rôle initiateur et déterminant dans ce retour. Mgr Fournier sollicita pendant deux longues années le Conseil Municipal de Montpellier afin qu’un établissement géré par les Frères dévoués à l’instruction des jeunes soit à nouveau édifié.

    En 1813 le premier directeur de l’établissement de Montpellier fut le C.F Eloi. Avec deux autres Frères, ils se consacreront à redonner vie à l’institution montpelliéraine.

    Les directeurs suivants feront prospérer l’établissement et l’année 1833 marquera la création de la quatrième école ainsi que le transfert de la communauté. Le nombre de Frères composant la communauté ne cessa de croître d’année en année.

    La direction de F. Tempier (1854-1874)

    Celui-ci nommé à la direction des Ecoles Chrétiennes de la ville de Montpellier en 1854 fut pendant vingt ans à l’initiative de nombreux projets et de l’expansion de cet établissement. Création de cours spéciaux destinés soit aux adultes, appelés " l’Ecole du soir ", soit aux apprentis, agrandissement de la Communauté des Frères, construction d’une chapelle.

    En 1874, 28 frères n’encadraient pas moins de 1400 élèves et environ 240 adultes. En sus l’Oeuvre de la Jeunesse Chrétienne en place depuis décembre 1867 aidait encore ces jeunes après la sortie des écoles. L’emplacement actuel du collège La Salle quai du Verdanson est dû au C.F. Tempier lorsqu’il s’enquit de trouver un local pour réunir les participants à l’Oeuvre de la Jeunesse Chrétienne.

    La population de Montpellier fut très touchée par l’implication du C.F. Tempier auprès de la population ouvrière.

    Le transfert de la Communauté (1879-1885)

    Deux années après l’achat du terrain et la construction d’un local, la Cité Lunaret accueillit l’Oeuvre en 1869. Mais la Communauté se divisait encore entre le Bd. Blanquerie (actuel Louis Blanc) et la Cité Lunaret car celle-ci n’avait pas encore de chapelle.

    Dès 1880 le transfert de la Communauté des Frères s’effectua après que le conseil Municipal de Montpellier récupéra le local situé Bd Blanquerie. Il fallut alors utiliser du mieux possible le bâtiment de la Cité Lunaret pour y loger les Frères et les élèves. Ce fut fait grâce au F. Lange.

    La construction de nouveaux bâtiments fut décidée par le F. Jourdain de Jésus pour donner plus d’envergure aux Ecoles Chrétiennes. Achevée en 1886 elle nous donne la vision définitive et actuelle du collège La Salle, avec la chapelle et la salle des fêtes ainsi qu’à l’étage les bureaux voués à l’administration.

    Les persécutions à l’expulsion des Frères (1879-1908)

    Les persécutions commencèrent en fait dix années plus tôt. De la suppression des subventions accordées au noviciat de Béziers en 1871 aux tentatives annulées du Conseil municipal de Montpellier dès 1872, de sombres années débutèrent pour la Communauté des Frères.

    En 1879-1880 les instituteurs laïcs remplacèrent inévitablement les Frères et c’est avec le soutien de Mgr de Cabrières et de généreux bienfaiteurs que la constitution de la première école libre de Montpellier se fit. Il faut préciser que lors des Fêtes célébrées en l’honneur de la Béatification (1888) et de la Canonisation (24 mai 1900) de Jean-Baptiste de La Salle, les montpelliérains participèrent en masse, ce qui montre bien l’affection et la reconnaissance qu’avait fait naître par leur dévouement les Frères dans le coeur de la population.

    Le F. Sémias-Henri encouragea la création d’une " Amicale " des anciens élèves des Frères afin de permettre à l’esprit des Frères de se propager (1908). Le premier septembre 1908 les écoles tenues par les Frères devaient cesser de fonctionner, cette décision, connue quelques semaines plus tôt, encouragea près de 10000 personnes à assister à la cérémonie de remise des prix de fin d’année qui se déroula en juillet. La même foule accompagna les Frères de la Cité Lunaret jusqu’à la gare le 1er septembre, ce fut une manifestation des montpelliérains choqués par cette expulsion.

    Les locaux de la Cité Lunaret revinrent à l’oeuvre en novembre 1908 et des travaux furent engagés rapidement grâce à ses bienfaiteurs. Le 29 novembre 1908 le nom d’Enclos Granier-Faulquier se substitue à celui de la Cité Lunaret pour ne pas oublier les bienfaiteurs de l’oeuvre de la Jeunesse Chrétienne.

    Le F. Sérapion est chargé de la direction de l’Oeuvre à partir de 1908.

    Le collège pendant le XX°siècle

    Après l’exclusion des Frères l’école ne s’interrompit que pendant quelques mois. Malgré les pertes subies pendant les deux guerres mondiales, les frères de l’enclos Granier-Faulquier continuent d’instruire les jeunes montpelliérains.

    Les différents Frères qui se succèdent ensuite à la direction du collège assurent son expansion régulière. Les moments forts du collège peuvent être la suppression du pensionnat au début des années 70, la mixité aux environ de 1975, la fusion de l’école gratuite de Surville avec les élèves du collège et le départ de la communauté des Frères de l’enceinte du collège. Les années 1987-1988 marquent un changement important puisque l’école primaire déménage rue Lunaret laissant ainsi plus de place aux collégiens et Mr Teysseire en remplaçant le C.F. Romero devient le premier directeur qui ne soit pas Frère.

    Depuis la rentrée 2009 c’est à Mme Di Masso que les frères ont confié la direction du collège St JB de La Salle de Montpellier. En 2014, c'est Mr Picard qui est nommé à la direction du collège de la salle Montpellier.

    Les grandes dates

    • 1651-1719 : vie de Saint Jean-Baptiste de La Salle
    • 1743 : arrivée des Frères des écoles chrétiennes à Montpellier
    • 1886 : construction des bâtiments actuels du collège, quai du Verdanson
    • 1987 : déplacement de l’école primaire à la rue du Lunaret
  • « C’est dans toute la vie de l’établissement, son organisation, ses pédagogies, le mode d’exercice des responsabilités, le climat relationnel que s’exerce la pastorale de l’évangile » (Projet éducatif lasallien).

    Ainsi les jeunes découvrent, par notre manière d’être que les exigences mais aussi la bienveillance, la confiance, le pardon même, les aident à se construire et à grandir.

    Elle se vit à travers plusieurs dimensions :

    • Promouvoir un climat de fraternité fondé sur le respect mutuel entre les jeunes, mais aussi entre les jeunes et les adultes qui les encadrent.
    • Ouvrir les jeunes sur le monde par des rencontres ou des actions de solidarité :
      - Le vendredi Saint à midi, opération « bol de riz » au profit d’une association caritative.
      - Temps de retraite.
      - Vente de gâteaux au profit d’associations caritatives.
    • Proposer de donner du sens à leur vie en s’inspirant de la vision chrétienne de l’homme sans que leur soit imposée la foi chrétienne.

    En classe de 6ème et 5ème, les élèves ont le choix entre deux propositions : La catéchèse, ou bien un parcours de formation humaine et de culture chrétienne, à partir des cahiers d’activité Kim et Noé.

    En classe de 4ème et 3ème, les élèves qui le souhaitent peuvent participer à un groupe de catéchèse.

    Chaque année le CLER « Centre de Liaison des Equipes de recherche sur l’amour et la famille » intervient auprès des classes de 5ème/4ème/3ème sur le thème de l’éducation affective et sexuelle « apprendre à se connaître, apprendre à connaître l’autre de sexe différent, pour mieux se respecter ».

    La Pastorale propose aussi une préparation des sacrements (baptême, première communion, réconciliation, confirmation), groupes de catéchèse et groupes d’approfondissement de la foi en 4ème, et groupe de préparation à la confirmation en 3ème pour les volontaires.

    Des célébrations liées aux grandes fêtes chrétiennes et des temps de réflexion sont proposés.

Quelques chiffres

275

ans d'histoire

98%

de réussite au
Brevet cette année

510

élèves au Collège

1h30

par cours au lieu d'1h

Le Collège en Images

Une classe
Une classe informatique
La cour du Collège
Le carnet de bord de l'élève
Les couloirs
Les élèves
La cour du Collège
La cour du Collège
Une classe du Collège
La classe de musique
Le self
Les élèves au self
Les élèves au self
Salle informatique
Salle d'Arts Plastiques
Laboratoire de SVT
Laboratoire de Sciences-Physiques
Salle de Technologie