Ecole de la Salle Montpellier

Ensemble et par association, l’éducation est notre passion

Présentation
Historique
Pastorale
Téléchargements
Inscrire votre enfant

  • L'Ensemble Scolaire est un établissement privé lasallien sous contrat d'association qui accueille 890 élèves.

    Sa tradition s’inscrit dans la fidélité au Projet Educatif de Saint Jean-Baptiste de la Salle, fondateur des Frères des Ecoles Chrétiennes qui ont créé l’établissement en 1742.

    Situé en centre ville de Montpellier, l'établissement est facile d'accès.

    Le projet éducatif de l’école de La Salle, adapté aux enfants des classes maternelles et primaires, se veut un lien étroit avec celui du collège de La Salle.

    Ce projet éducatif exprime les valeurs qui fondent les choix de la communauté éducative :

    1 - Au service des enfants et prioritairement des défavorisés

    L’école lasallienne place les enfants au centre de son organisation et de ses préoccupations quotidiennes. Connaître précisément chacun des élèves représente pour notre école une tâche indispensable qui lui permet de s’adapter aux besoins de tous. L’école lasallienne se sent responsable de la réussite et de l’épanouissement de toutes celles et de tous ceux qui lui sont confiés. Nous portons une attention particulière à tous les enfants qui souffrent de difficultés scolaires, économiques, culturelles, affectives, morales ou spirituelles.

    2 -Ensemble et par association

    Le projet doit associer toute la communauté éducative : OGEC, équipe enseignante, personnel de service, parents Tous mettent leurs savoir-faire, leurs compétences et leurs relations au service des enfants en respectant la place et le rôle de chacun.

    Un climat de confiance est établi entre :

    • parents et école : rôle de l’APEL dans l’animation des fêtes, la réflexion en commun dans intérêt des enfants
    • enfants : respect de l’autre, sens du partage, du service.

    3 - Construire l’homme et dire Dieu

    C’est toute la vie de l’établissement, son organisation, ses pédagogies, le mode d’exercice des responsabilités qui constituent le champs de l’animation pastorale et de l’annonce de l’Évangile.

    L’évangélisation se réalise déjà par la manière de vivre ensemble, d’enseigner et d’éduquer.

    Annoncer l’Évangile c’est aussi par la catéchèse organisée au niveau de chaque classe, animée par les enseignants et catéchistes, par une invitation à entrer dans une communauté de foi qui sera celle de l’école mais aussi celle de la paroisse de chaque enfant.

  • Biographie de Jean Baptiste de La Salle

    • 30 avril 1651, à Reims : naissance de Jean-Baptiste de La Salle
    • 1678 : ordination sacerdotale
    • 1679 : rencontre avec Adrien Nyel, Jean-Baptiste de La Salle l’aide à développer des écoles gratuites de garçons
    • 1686 : il s’engage à vivre avec les maîtres de ses écoles
    • 1691 : avec 2 autres frères Jean-Baptiste de La Salle prononce le voeu d’établir l’Institut des Frères des Ecoles Chrétiennes
    • 1717 : fin de la direction de l’institut des frères par Jean-Baptiste de La Salle
    • 7 avril 1719 : décès de Jean Baptiste de La Salle
    • 24 mai 1900 : canonisation
    • 15 mai 1950 : proclamation de patron des Éducateurs Chrétiens

    L’arrivée des Frères (1743-1793)

    Les Frères viennent à Montpellier grâce à l’initiative de l’Evêque de Montpellier, Mgr de Charancy dans les années 1742-1743. Rapidement la Communauté de Montpellier s’agrandit et en vient à acheter des bâtiments afin de répondre à la forte demande de la population locale. Les années 1764-1767 furent celles où la Communauté put s’agrandir afin d’instruire et d’enseigner la foi chrétienne.

    Mais la Révolution Française jugea que l’influence de la religion catholique devait être modifiée afin que la population s’intéresse désormais au sort de la nation. L’Assemblée Nationale décida de quantifier les revenus et les valeurs mobilières dont disposaient les différentes congrégations religieuses dès 1790.

    Fin mai de l’année 1793 le local de la Communauté fut vendu et les Frères contraints de quitter la ville de Montpellier.

    Le retour des Frères (1793-1854)

    Encore une fois l’Evêque de Montpellier joua un rôle initiateur et déterminant dans ce retour. Mgr Fournier sollicita pendant deux longues années le Conseil Municipal de Montpellier afin qu’un établissement géré par les Frères dévoués à l’instruction des jeunes soit à nouveau édifié.

    En 1813 le premier directeur de l’établissement de Montpellier fut le C.F Eloi. Avec deux autres Frères, ils se consacreront à redonner vie à l’institution montpelliéraine.

    Les directeurs suivants feront prospérer l’établissement et l’année 1833 marquera la création de la quatrième école ainsi que le transfert de la communauté. Le nombre de Frères composant la communauté ne cessa de croître d’année en année.

    La direction de F. Tempier (1854-1874)

    Celui-ci nommé à la direction des Ecoles Chrétiennes de la ville de Montpellier en 1854 fut pendant vingt ans à l’initiative de nombreux projets et de l’expansion de cet établissement. Création de cours spéciaux destinés soit aux adultes, appelés " l’Ecole du soir ", soit aux apprentis, agrandissement de la Communauté des Frères, construction d’une chapelle.

    En 1874, 28 frères n’encadraient pas moins de 1400 élèves et environ 240 adultes. En sus l’Oeuvre de la Jeunesse Chrétienne en place depuis décembre 1867 aidait encore ces jeunes après la sortie des écoles. L’emplacement actuel du collège La Salle quai du Verdanson est dû au C.F. Tempier lorsqu’il s’enquit de trouver un local pour réunir les participants à l’Oeuvre de la Jeunesse Chrétienne.

    La population de Montpellier fut très touchée par l’implication du C.F. Tempier auprès de la population ouvrière.

    Le transfert de la Communauté (1879-1885)

    Deux années après l’achat du terrain et la construction d’un local, la Cité Lunaret accueillit l’Oeuvre en 1869. Mais la Communauté se divisait encore entre le Bd. Blanquerie (actuel Louis Blanc) et la Cité Lunaret car celle-ci n’avait pas encore de chapelle.

    Dès 1880 le transfert de la Communauté des Frères s’effectua après que le conseil Municipal de Montpellier récupéra le local situé Bd Blanquerie. Il fallut alors utiliser du mieux possible le bâtiment de la Cité Lunaret pour y loger les Frères et les élèves. Ce fut fait grâce au F. Lange.

    La construction de nouveaux bâtiments fut décidée par le F. Jourdain de Jésus pour donner plus d’envergure aux Ecoles Chrétiennes. Achevée en 1886 elle nous donne la vision définitive et actuelle du collège La Salle, avec la chapelle et la salle des fêtes ainsi qu’à l’étage les bureaux voués à l’administration.

    Les persécutions à l’expulsion des Frères (1879-1908)

    Les persécutions commencèrent en fait dix années plus tôt. De la suppression des subventions accordées au noviciat de Béziers en 1871 aux tentatives annulées du Conseil municipal de Montpellier dès 1872, de sombres années débutèrent pour la Communauté des Frères.

    En 1879-1880 les instituteurs laïcs remplacèrent inévitablement les Frères et c’est avec le soutien de Mgr de Cabrières et de généreux bienfaiteurs que la constitution de la première école libre de Montpellier se fit. Il faut préciser que lors des Fêtes célébrées en l’honneur de la Béatification (1888) et de la Canonisation (24 mai 1900) de Jean-Baptiste de La Salle, les montpelliérains participèrent en masse, ce qui montre bien l’affection et la reconnaissance qu’avait fait naître par leur dévouement les Frères dans le coeur de la population.

    Le F. Sémias-Henri encouragea la création d’une " Amicale " des anciens élèves des Frères afin de permettre à l’esprit des Frères de se propager (1908). Le premier septembre 1908 les écoles tenues par les Frères devaient cesser de fonctionner, cette décision, connue quelques semaines plus tôt, encouragea près de 10000 personnes à assister à la cérémonie de remise des prix de fin d’année qui se déroula en juillet. La même foule accompagna les Frères de la Cité Lunaret jusqu’à la gare le 1er septembre, ce fut une manifestation des montpelliérains choqués par cette expulsion.

    Les locaux de la Cité Lunaret revinrent à l’oeuvre en novembre 1908 et des travaux furent engagés rapidement grâce à ses bienfaiteurs. Le 29 novembre 1908 le nom d’Enclos Granier-Faulquier se substitue à celui de la Cité Lunaret pour ne pas oublier les bienfaiteurs de l’oeuvre de la Jeunesse Chrétienne.

    Le F. Sérapion est chargé de la direction de l’Oeuvre à partir de 1908.

    Le collège pendant le XX°siècle

    Après l’exclusion des Frères l’école ne s’interrompit que pendant quelques mois. Malgré les pertes subies pendant les deux guerres mondiales, les frères de l’enclos Granier-Faulquier continuent d’instruire les jeunes montpelliérains.

    Les différents Frères qui se succèdent ensuite à la direction du collège assurent son expansion régulière. Les moments forts du collège peuvent être la suppression du pensionnat au début des années 70, la mixité aux environ de 1975, la fusion de l’école gratuite de Surville avec les élèves du collège et le départ de la communauté des Frères de l’enceinte du collège. Les années 1987-1988 marquent un changement important puisque l’école primaire déménage rue Lunaret laissant ainsi plus de place aux collégiens et Mr Teysseire en remplaçant le C.F. Romero devient le premier directeur qui ne soit pas Frère.

    Depuis la rentrée 2009 c’est à Mme Di Masso que les frères ont confié la direction du collège St JB de La Salle de Montpellier. En 2014, c'est Mr Picard qui est nommé à la direction du collège de la salle Montpellier.

    Les grandes dates

    • 1651-1719 : vie de Saint Jean-Baptiste de La Salle
    • 1743 : arrivée des Frères des écoles chrétiennes à Montpellier
    • 1886 : construction des bâtiments actuels du collège, quai du Verdanson
    • 1987 : déplacement de l’école primaire à la rue du Lunaret
  • La Pastorale se vit au quotidien dans notre école, dans la fidélité au Projet éducatif Lasallien, à travers la qualité de la relation, du service et du respect des autres.

    La Pastorale c’est aussi un moyen de s’enrichir de la culture chrétienne et d’approfondir sa Foi, dans le respect de ses convictions personnelles et familiales.

    Pour cela le Frère Jacques accompagne dans les classes les enseignants tout au long de l’année liturgique pour nous faire découvrir les textes de la bible. Depuis septembre 2013, nous avons accueilli avec bonheur le Père Laurent GREGOIRE qui nous accompagne.

    Célébration de Toussaint

    L’occasion de se rappeler pourquoi notre école porte le nom de Jean-Baptiste de la Salle. Le Frère Jacques a témoigné, ils nous ont raconté la vie des frères aujourd’hui en communauté. Il nous a passé un film sur la vie de Saint Jean-Baptiste de La Salle.

    Noël

    Nous avons tous participé à l’église Saint Léon à la célébration de Noël, les parents étaient invités. Le Père Laurent nous a rappelé la naissance de Jésus. Durant la période de l’Avent nous avons fait des efforts de partages et nous avons essayé d’être plus gentils avec les autres.

    Première communion

    La Pastorale c’est aussi pour les CM1, CM2 l’étape de la Première Communion.
    Cette étape se prépare tout au long de l’année.
    La messe de Première Communion est célébrée à la cathédrale de Montpellier.

    Nous remercions chaleureusement tous les bénévoles qui accompagnent nos élèves sur le chemin de la foi et de la culture religieuse (enseignants, Frères, parents et anciens parents…) et plus particulièrement le Père Laurent GREGOIRE pour ses conseils et son soutien assidus.

Quelques chiffres

275

ans d'histoire

380

élèves à l'école

L'Ecole en Images

La cour du Primaire
La cour du Primaire
La cour de la Maternelle
La crèche
La crèche
La crèche